L'inauguration

Préparatif de l'inauguration

Par la commune : toute la partie inaugurale sur la zone du Mardasson était du ressort de la Commune de Bastogne

  • a. La Publicité fut mise en oeuvre par le Service des fêtes et manifestations de la Commune de Bastogne qui a transmis les communiqués de presse aux organes de presse locaux et provinciaux.
  • b. Les invitations ont été lancées par le Service des fêtes et manifestations de la Commune de Bastogne et par S.E. l’Ambassade des Etats-Unis à Bruxelles.
  • c. La cérémonie d’inauguration a été conçue par le Service des fêtes et manifestations de la Commune de Bastogne

Par l’Ambassade des Etats-Unis : L’Ambassade des Etats-Unis à Bruxelles a pris en charge la réception à l’Hôtel de Ville à la fin de l’inauguration.

L'annonce de la cérémonie

L'invitation

La cérémonie au Mardasson

Personnes présentes lors de l’inauguration

  • Philippe Collard, député- bourgmestre de la Commune de Bastogne et une très nombreuse délégation de la Commune.
  • Monsieur le Ministre régional Benoit Lutgen.
  • S.E. l’Ambassadeur des Etats-Unis , Sam Fox; son attaché d’affaire: Daniel Fagundes ; ainsi qu’une bonne délégation de l’Ambassade.
  • Le Commandant Arnold Debeire, commandant militaire de la Province du Luxembourg.
  • Monsieur l’ Abbé Jean-Maurice Jacques, Doyen de Bastogne.
  • Les porte-drapeaux : la 101st Airborne, Screaming Eagle, nous a fait l’honneur de nous envoyer une délégation de leur Color Guard, venue spécialement de Fort Campbell pour l’inauguration de la statue. Elle se composait des militaires suivants : Major Michaël Oeschger , Jeffrey Sobocinski, Eric Lange, Russell Childers, Demetrius Gilbert, William Stombaugh, Borbon Michael.
  • Les porte-drapeaux de la commune, les anciens combattants et autres associations patriotiques.
  • Les parrains et marraines américains et belges; la famille Mc Keen était au complet. voir le lien: les Parrains et Marraines.
  • Un détachement du 1A de la caserne de Bastogne, commandé par le Lt Comuth.
  • Plusieurs personnalités civiles, militaires, de l’enseignement, de très nombreux sponsors, sans oublier tous ceux qui nous avaient fourni une aide si précieuse.
  • La télévision TVLUX ainsi que celle de l'Ambassade américaine, plusieurs journalistes.
  • De nombreux admirateurs et la population de Bastogne.

Déroulement de la cérémonie

Sur le site du Mardasson

  • a. Pour débuter la cérémonie, la Color Guard du Screaming Eagle a défilé devant les drapeaux , les associations patriotiques, les délégations des écoles, les autorités civiles et militaires... La color guard est venue se placer à droite du monument.
  • b. Différents discours furent prononcés :
    • (1) Le député-bourgmestre Philippe Collard , au nom de la Commune de Bastogne.
    • (2) le Lieutenant-Colonel breveté d’Etat-Major en retraite Joseph Gelard au nom des Parrains et Marraines de la statue.
    • (3) le Colonel Oeschger au nom du Screaming Eagle.
  • c. Ensuite, S.E. l’Ambassadeur des Etats-Unis Sam Fox, accompagné du Bourgmestre Philippe Collard (qui demanda à Robert Remacle de se joindre à eux) dévoilèrent la statue sous les applaudissements de toutes les personnes présentes.
  • d. Monsieur le Doyen de Bastogne, Jean-Maurice Jacques , procéda ensuite à la bénédiction.
  • e. Les enfants des écoles remirent enfin un bouquet de fleurs aux deux marraines ainsi qu’à l’épouse de S.E. l’Ambassadeur et à l’épouse de Daniel Fagundes, parrain américain.

L’inauguration fut un très grand événement rehaussé par la présence de son excellence Monsieur l’Ambassadeur des Etats Unis d’Amérique Sam Fox ; par la présence de Monsieur le Ministre Benoit Lutgen ; par celle du Commandant en chef des armées de la Povince de Luxembourg Arnold Debeire ; Par Monsieur le Doyen Jean-Maurice Jacques ; par les Parrains et Marraines américains et Belges de la statue ; Par une déléguation du 1A d’Artillerie de Bastogne ; par la présence de très nombreux drapeaux patriotiques ; par la présence de nombreuses écoles ; mais surtout par la présence très remarquée de la Color Guard américaine de la 101è Airborne venue spécialement de Fortcampbell pour l’inauguration.
Après avoir écouté les discours de notre Député-Bourgmestre Philippe Collard qui a mis en lumière Mary-Ann Mc Keen,qui symbolise le mieux la souffrance de millier de familles américaines d’avoir perdu un Père, ;un fils ou un frère à jamais; après avoir écouté le discours du Major Oeschtger, commandant de la Color Guard et enfin celui du Colonel Gelard au nom des Parrains et Marraines, Monseur Sam Fox, Ambassadeur des Etauts Unis d’Amérique à Bruxelles, Philippe Collard invita à s’associer au dévoilement de la statue sous les applaudissements de toutes les personnes présentes. Monsieur le Doyen de Bastogne Maurice Jacques procéda ensuite à la bénédiction de la statue.
Suivirent ensuite les hymnes Nationaux américains et belges et le retrait des drapeaux.
La cérémonie fut prolongée par une réception à l’hôtel de ville organisée par l’Ambassade des Etats Sam Fox y fit un discours remarqué où insista sur l’amitié belgo-américaine qui existe depuis de nombreuses décennies déjà ; sur le rôle essentiel joué par le Président Hoover lors de la première guerre mondiale : un petit film nous fut projeté. Il rappela notamment que sa mère et sa sœur quittèrent alors le port d’Anvers pour se rendre définitivement aux USA.
Les petits cadeaux d’amitié d’usage y furent échangés.

A l'hotel de ville

  • a. Discours de S.E. l’Ambassadeur Sam Fox .
  • b. Echange de cadeaux : S.E. l’’Ambassadeur Sam Fox a offert un petit cadeau aux nombreuse personnes qui se sont impliquées dans la réalisation de la statue et la préparation des cérémonies.
  • c. M. le Bourgmestre Philippe Collard a offert à S.E. l’Ambassadeur un cadeau au nom de la Ville
  • d. J’ai offert à Monsieur l’Ambassadeur un morceau de la pierre utilisée pour l’édification de la statue, après y avoir sculpté le blason de la 101st Airborne.
  • e. L’Ambassade des Etats-Unis a ensuite projeté un film qui reprenait les points forts de l’Amitié entre nos deux peuple, amitié qui dure depuis très longtemps déjà.
  • f. NB: :
    • (1) Robert Remacle avait au préalable également offert à la Color Guard ainsi qu’à Philippe Collard un morceau de la statue, après y avoir sculpté le blason de la 101st .
    • (2) Le soir même de l’inauguration, en privé, Michael Oeschger ainsi que Jeffrey Sobocinski ont offert à Robert Remacle, au nom de la 101st Airborne le drapeau du Screaming Eagle
    • (3) Six mois plus tard, Monsieur Wayne Bush, Chef de mission adjoint à l’Ambassade des Etats- Unis à Bruxelles, a offert à Robert Remacle le drapeau national américain ayant flotté sur le Capitole le 10 Mars 2009, par l’entremise du Sénateur de l’Orégon : Monsieur Ron Wyden.